•  

    Titre de la séquence : Décorons nos sapins

                                 Période : 2                       Niveau : GS                           Domaine : 4

     

     

    Objectifs : 

    - résoudre un problème de partage

    - schématiser pour résoudre un problème


    Séance 1 : S’approprier le matériel, le vocabulaire et la situation

    Organisation : présentation en collectif, puis en autonomie en atelier libre

    Matériel :

    - 3 grands triangles verts plastifiés pour symboliser des sapins ;

    - 9 pompons pour représenter les boules.

     

    « Voici des sapins et des boules (ne pas dire les quantités) »

    - Laisser un temps d’observation aux élèves.

    - Expliquer le lien (on décore les sapins avec des boules).

    - Les laisser manipuler librement.

     

    Séance 2 : Comprendre un problème

    Organisation : échanges en collectif

    Matériel :

    - de 2 à 4 grands triangles verts plastifiés pour symboliser des sapins ;

    - des pompons pour représenter les boules : 6, puis 9, puis 12, puis…

    « On veut décorer les trois classes de grande section avec chacune un grand sapin. Chaque sapin doit avoir le même nombre de boules pour que chaque classe ait pareil. Combien de boules doit-on mettre pour que chaque sapin ait le même nombre de boules ? »

    Proposer des reformulations, animer les échanges et les propositions des élèves, verbaliser la réponse au problème :

    - Demander à un élève de faire seul la manipulation devant ses camarades.

    - Verbaliser ce que fait l’élève qui manipule.

    - Demander « qui est d’accord ? », « qui n’est pas d’accord ? », « pourquoi ? »

    Accueillir de manière positive l’erreur (oh, ce sapin a moins de boules que les autres ; comment faire ?) et faire recommencer.

    - Compter ensemble pour vérifier que chaque sapin ait le même nombre de boules : Si tous les sapins ont pareil (le même nombre de boules), dire que tout va bien.

    - Demander à l’élève qui a manipulé quelle est la réponse au problème « Il faut X boules dans chaque sapin. »

    Changer les quantités et inviter d’autres élèves à manipuler (procéder de la même manière).

     

    Séance 3 : Résoudre un problème par la manipulation

    Organisation : en petit groupe dirigé

    Matériel : Chaque élève a trois sapins et des pompons (différenciation : 6, 9 ou 12 pompons)

    - Chaque élève a son matériel pour résoudre en manipulant.

    « Voici … sapins et … boules. Combien doit-on mettre de boules dans chaque sapin pour que les sapins en aient autant ? »

    - Les élèves essayent et verbalisent ce qu’ils ont trouvé comme partage.

    - Puis reprendre avec le groupe mais les élèves n’ont alors plus le droit de manipuler le matériel. Le but ici est de les amener à verbaliser une manipulation. En effet, c’est l’enseignant qui va le faire pendant que les élèves vont lui dicter ce qu’il faut faire avec. Si l’enseignant fait ce que les élèves lui disent, il peut toutefois faire exprès de ne pas comprendre, faire des erreurs pour les obliger à être plus précis dans leurs mots et indications.

     

    Séances 3 bis : Manipuler selon différentes variables

    - Varier pour chaque élève, le nombre de sapins et le nombre de boules.

    - Les élèves manipulent pour partager et mettre autant de boules par sapin.

    - Les élèves exposent les solutions, en fonction des différentes variables.

    - L’enseignant illustre à son tour, en manipulant devant eux, les solutions verbalement exposées par les élèves.

     

    Séance 4 : Résoudre un problème en pensant les manipulations dans sa tête.

    Organisation : échanges en collectif

    Matériel :

    - des grands triangles verts plastifiés pour symboliser des sapins ;

    - des pompons pour représenter les boules.

    Exemple : 4 sapins et 12 boules.

    - grand tableau blanc de la classe et feutres, vert et rouge, effaçables à sec

     

    « Voici des sapins et des boules. Combien doit-on mettre de boules dans chaque sapin pour que les sapins en aient autant ? Aujourd’hui, on n’a pas le droit de toucher. Il faut d’abord réfléchir, avant de faire. Il faut imaginer ce qu’on va faire. A la fin, on vérifiera ensemble si ce qu’on a imaginé est bon. »

    - laisser les élèves chercher et verbaliser ce qu’ils voudraient faire, en regardant le matériel, mais sans toucher le matériel.

    - quand on est d’accord, dire « on ne peut pas toucher, mais je vais dessiner, schématiser ce que vous me dites. » L’enseignant schématise la situation en expliquant que les dessins sont simplifiés pour gagner du temps. Les élèves observent l’enseignant qui schématise au tableau des grands triangles pour les sapins (faire vérifier qu’il y ait le bon nombre de triangles, identique au nombre de sapins du matériel posé) et des ronds pour les boules.

    - demander aux élèves comment sont schématisés les sapins (avec un triangle) et comment sont schématisées les boules (avec des ronds).

    - vérifier ensemble si le partage est bon (s’il y a le même nombre de ronds par triangle)

     

    Séance 5 : Schématiser un problème à partir du matériel visible

    Organisation : en petit groupe dirigé

    Matériel : Chaque élève a une ardoise et un feutre velleda. Est également visible le matériel de manipulation de la séquence.

     

    « Vous avez chacun une ardoise pour schématiser ce que vous voulez faire. Vous devez résoudre le problème tout seul. »

    « Voici des sapins et des boules. Combien doit-on mettre de boules dans chaque sapin pour que les sapins en aient autant ? »

    « Dessinez des sapins assez grands pour avoir de la place pour dessiner des boules dedans. »

    La correction sera individuelle afin d’accompagner chaque élève dans sa démarche de résolution et de schématisation.

    Différenciation : pour les élèves qui en ont besoin, leur proposer de manipuler le matériel puis de schématiser ce qu’ils ont trouvé sur leur ardoise.

     

    Séance 6 : Schématiser un problème sans autre aide que le langage entendu

    Organisation : en petit groupe dirigé

    Matériel : travail sur fiche (feutre vert et gommettes) 

    « Aujourd’hui, je vais lire le problème sans montrer les images. »

    « Tu as ……… sapins et ……… boules. Combien dois-tu mettre de boules dans chaque sapin pour que les sapins en aient autant ? Combien dois-tu donner de boules à chaque sapin de manière à ce que les sapins aient tous le même nombre de boules ?

    Dessinez les sapins assez grands pour avoir la place de coller des gommettes-boules dedans. »

    Répéter les données autant que nécessaire.

    Encourager la schématisation de la procédure.

    Manipuler puis schématiser pour résoudre un problème de partage en grande section

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « Décorons nos sapins_schématiser pour résoudre un pb de partage.pdf »

    Voilà quelques travaux réalisés par mes élèves :

    Manipuler puis schématiser pour résoudre un problème de partage en grande section

     

     

     

     

    Mésange

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dans cet article, vous trouverez des lettres à composer à partir d’un modèle et d’éléments à colorier, découper, assembler et coller.

    Bricolages de lettres capitales à imprimer

     Télécharger « ++ Lettres de A à Z_modèles.pdf »

    Bricolages de lettres capitales à imprimer

    Télécharger « ++ Lettres de A à Z_feuille à colorier et découper avant collage.pdf »

    Cette activité semble très fréquente Outre-Atlantique. Vous trouverez d’autres modèles sur Pinterest en inscrivant pour votre recherche « letters crafts for preschoolers » et il y a par exemple ce tableau Pinterest qui regroupe des modèles de lettres à l’adresse suivante : https://www.pinterest.ca/agilidee/bricolage-lettre/ et sur le site https://mamanluju.wordpress.com/2020/04/12/alphabet-creatif-1-2-de-a-a-m/ , il y a d'autres idées pour un alphabet créatif.

    Mésange.

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Les travaux écrits de mes élèves sont regroupés dans un classeur de manière chronologique. Pour débuter chaque mois, les élèves réalisent un bonhomme. Le bonhomme du mois devient ainsi une intercalaire mensuelle.

     

    SEPTEMBRE

    Des bonhommes au fil des moisModus operandi :

    1./ Tracer un bonhomme, assez gros, au centre de la feuille, au crayon à papier.

    2./ Mettre le fond en couleur, avec des couleurs froides : 

    - Prendre une série de craies grasses de couleurs froides : du bleu, du violet et du vert.

    - Colorier autour du bonhomme.

    - Estomper en frottant dessus, avec un mouchoir en papier. Les élèves doivent estomper ces couleurs froides, sur tout le fond, autour de leur bonhomme.

    3./ Mettre le bonhomme en couleur : En procédant de la même façon mais avec des craies grasses de couleurs chaudes : rouge, orange, rose, jaune. Le but est de remplir le bonhomme.

    4./ Repasser à la craie grasse rouge le contour du bonhomme (sans l'estomper).

    5./ Dater le dessin du bonhomme en écrivant tout en haute, à la craie grasse bleue, le mot "SEPTEMBRE"

    6./ Décorer le tour en encadrant, au pinceau, avec une encre jaune.

    Je me suis inspirée du bonhomme "poussière de pastels" du site le "Tour de mes idées" ICI.

     

    OCTOBRE

    Des bonhommes au fil des moisModus operandi :

    D’après un modèle, faire dessiner au crayon à papier, une africaine en commençant par la tête, puis le cou, la robe, les pieds, le panier au-dessus de la tête et les bras.

    Quand les enfants ont fini de dessiner, distribuez des craies de cire et demandez aux élèves de mettre en couleur la robe, la peau et le panier.

    Puis demandez-leur de repasser au feutre noir tous les contours, et d’ajouter également un quadrillage dans le panier pour évoquer le tressage, les yeux, le nez et la bouche sur le visage.

    Enfin, il s’agira de peindre à l’encre « terre de sienne » toute la feuille et d’écrire au feutre, en lettres capitales, le mot « OCTOBRE », tout en haut de la feuille.

    Je me suis inspirée de ce travail, trouvé grâce à Pinterest : ICI.

     

     

     

    NOVEMBRE

    Des bonhommes au fil des moisModus operandi :

    Étape 1 : le drawing gum

    Choisir, dans le répertoire graphique de la classe, un ou plusieurs graphismes à réaliser au drawing gum sur la feuille. Moi, j’ai choisi les lignes brisées car c’était le graphisme que nous révisions. Et laisser sécher.

    Étape 2 : l’encre

    Peindre la feuille avec de l’encre jaune, ou…. Puis laisser sécher et l'adulte gomme le drawing-gum.

    Étape 3 : le bonhomme

    Coller une feuille d’arbre automnale au centre de la feuille. Dessiner autour de la feuille, au crayon à papier d’abord, la tête, les bras et les jambes du bonhomme. Ajouter des détails comme les cheveux, les yeux, ... les mains, les pieds. Repasser délicatement au feutre fin noir. L'adulte gomme les traces de crayons à papier.

    Étape 4 : dater

    Faire coller le mois de NOVEMBRE, en lettres mobiles, sur trait, tracé en haut.

     

     

    Ici, j’ai encadré avec des chutes de papiers où j’avais perforé des feuilles d’automne.

    Je me suis inspirée du bonhomme-feuille de la maternelle de Chocolatine, ICI.

    Télécharger « NOVEMBRE_lettres mobiles_capitales.pdf »

    Télécharger « le bonhomme feuille d'automne.pdf »

     

    DÉCEMBRE

    Des bonhommes au fil des moisModus operandi :

    Étape 1 : le fond

    - Peindre le fond en bleu et laisser sécher

    - Tamponner à la peinture blanche des éléments décoratifs saisonniers.

    Étape 2 : le bonhomme

    - Dessiner au feutre noir sur le fond imprimé en noir et blanc qui contient des éléments décoratifs saisonniers

    - Coller son bonhomme (préalablement découpé sur son contour par l’adulte) au centre de la feuille.

    Étape 3 : dater

    - Coller le mois de DÉCEMBRE en lettres mobiles, dans les trois écritures en haut de la feuille.  

     

    Télécharger « le bonhomme du mois de décembre_fond décoratif_lettres mobiles Décembre.pdf »

     

     

     

    JANVIER

    Des bonshommes au fil des mois

    Source : Validées

     

    http://validees.eklablog.com/le-bonhomme-du-mois-a109161556

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    FÉVRIER

    Des bonshommes au fil des mois 

     

    Des bonshommes au fil des mois

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Modus operandi :

     

    Séance 1 :

    Matériel :

    - une feuille de couleur par élève

    - de la peinture blanche et un pinceau par élève

    Déroulement :

    Le bonhomme est peint en blanc sur une feuille de couleur (noire, bleue…).

     

    Séance 2 :

    Matériel :

    - le dessin dirigé d’un bonnet, de bottes et de moufles (notion de « gauche » et de « droite », avec une sensibilisation à l’orientation des pieds et des mains, dont le pouce préhenseur.)

    - des feutres et une feuille blanche par élève

    Déroulement :

    En dessin dirigé, les élèves dessinent les accessoires de l’hiver : un bonnet, des bottes et des moufles. Ils veillent à décorer leurs accessoires avec des graphismes multicolores.

     

    Préparation de la séance 3 : 

    L’adulte découpe les accessoires conçus par les élèves.

     

    Séance 3 :

    Matériel :

    - de la colle

    - une bande de papier pour faire l’écharpe

    - deux yeux autocollants par élève

    - un feutre noir par élève

    Déroulement :

    Les élèves collent deux yeux autocollants, une bande de papier en guise d’écharpe et leurs accessoires de l’hiver dessinés en séance 2. Ils ajoutent avec un feutre noir, le nez et la bouche.

     

    Télécharger « le bonhomme de février_mot du mois à coller.pdf »

     

     

    MARS

     

    AVRIL

     

    MAI

    JUIN/JUILLET

    Je vous invite à aller faire un tour ICI sur le blog "A la croisée des savoirs" de Naerris, qui a rédiger un article intitulé "Les bonshommes, tout un art !". C'est un magnifique projet qu'elle a développé en 2016-2017, dans une classe de CP-CE1.

    Les bonshommes des mois suivants seront ajoutés au fur et à mesure de l'année scolaire.

    Mésange

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Binoclard et Dubalai d'Hanspeter Schmid

    Vous pouvez écouter cette histoire ICI.

    Vous pouvez aussi télécharger le tapuscrit de l'album ci-dessous :

    Télécharger « Binoclard et Dubalai_tapuscrit.pdf »

    L'album est à diviser en épisodes, en fonction de la cohérence du texte et de votre programmation périodique.

    Et les mêmes étapes sont à répéter pour chaque épisode.

     

    Étape 1 : Mettre en mémoire le vocabulaire de l’histoire pour mieux la comprendre.

    - Dire aux élèves : « Avant de découvrir l’histoire de Binoclard et Dubalai, vous allez ouvrir une petite boite dans votre mémoire (mimer cela, en faisant semblant d’ouvrir une petite boite mentale) : on dira que c’est la boite qui s’appelle " Binoclard et Dubalai ". Vous allez y ranger tous les mots et toutes les expressions que je vais vous apprendre. C’est important d’apprendre ces mots parce qu’ils aident à bien comprendre l’histoire et à bien la raconter ensuite. »

    - Ou dire à partir de l'épisode 2 aux élèves : « Avant de poursuivre l’histoire de Binoclard et Dubalai, vous allez ré-ouvrir la petite boite qui s’appelle " Binoclard et Dubalai " dans votre mémoire (mimer cela). Vous allez y ranger tous les nouveaux mots et expressions que je vais vous apprendre. C’est important d’apprendre ces mots parce qu’ils aident à bien comprendre l’histoire et à bien la raconter ensuite. »

    - Affichez l’imagier de l’album (= de l’épisode du jour) et expliquez aux élèves chaque mot. Demandez-leur de répéter les mots qu’ils viennent de découvrir avec vous.

    Binoclard et Dubalai d'Hanspeter Schmid

     

    Télécharger « Binoclard et Dubalai_imagier grand format.pdf »

     

    Télécharger « Binoclard et Dubalai_imagier petit format_trace écrite.pdf »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Étape 2 : Jouer avec l’imagier de l’album 

    Jeu 1 : Montrez aux élèves une image de l’imagier. Nommez-la en l’expliquant puis les élèves répètent son nom en la regardant.

    Jeu 2 : Jeu « montre-moi le… »

    L’imagier de l’album est affiché. Donnez par exemple la consigne : « Montrez-moi les binocles. » Les élèves écoutent et, à tour de rôle, un élève indique avec son doigt l’image qui correspond au mot « binocles ».

    Jeu 3 : Jeu « Comment ça s’appelle ? »

    L’imagier de l’album est affiché. Montrez une image aux élèves et demandez-leur : « Qu’est-ce que c’est ? Comment ça s’appelle ? » Les élèves répondent en levant le doigt.

    Jeu 4 : Jeu « Que manque-t-il ? » 

    - Aimantez les images de l’épisode au tableau.

    - Redonnez en les montrant, les noms de chacune d'elles, en les faisant répéter par les élèves.

    - Demandez-leur ensuite de fermer les yeux.

    - Aussitôt qu'ils ont les yeux fermés, enlevez une image.

    - Indiquez à vos élèves qu’ils peuvent ré-ouvrir les yeux. Ils doivent alors deviner quelle image manque en donnant son nom.

    - Répétez l’activité plusieurs fois pour plusieurs images

    Variantes : le nombre d’images (que les images de l’épisode, ou les images de l’épisode avec celles antérieures)

    Jeu 5 : Faire épeler les mots de l’imagier.

     

    Étape 3 : Répondre à des questions de compréhension 

    1) Au début de l’histoire, que font les enfants dehors toute la journée ? Toute la journée, les enfants avaient joué dans la neige. Ils avaient fabriqué deux grands bonshommes de neige.

    2) Comment s’appellent les deux bonshommes de neige ? Et pourquoi ? Les deux bonshommes de neige s’appellent Binoclard et Dubalai. Binoclard, parce qu’il porte des binocles, et Dubalai, car il a un balai.

    3) Quand les deux bonshommes de neige se mettent à discuter ? Et que se disent-ils ? Les deux bonshommes de neige commencent à discuter au beau milieu de la nuit. Les enfants sont rentrés chez eux pour la nuit. Ils se disent chacun être le plus beau et le plus important bonhomme de neige de tout le pays.

    4) Pourquoi les deux bonshommes de neige se disputent-ils ? Ils se disputent car ils veulent tous les deux avoir raison sur le fait d’être le plus beau et le plus important.

    5) Pourquoi, le lendemain matin, les deux bonshommes de neige sont-ils tout à fait semblables ? Après la bagarre et la tempête de neige, ils sont sans lunettes et sans balai.

    6) Que s’échangent Binoclard et Dubalai ? Binoclard donne ses binocles à Dubalai, et Dubalai donne son balai à Binoclard

    7) Comment s’appellent les deux enfants qui ont construit Binoclard et Dubalai avant la tempête ? Et, que vont-ils faire le lendemain, après la tempête ? Les deux enfants qui ont construit Binoclard et Dubalai s’appellent Émilie et Sylvain. Le lendemain, ils décident de les reconstruire.

     

    Étape 4 : Raconter une histoire lue, sans images. 

    - Demandez aux élèves de vous raconter l’histoire de « Binoclard et Dubalai ».

    Il s'agira ici de raconter l'histoire sans images séquentielles. L'album et l'imagier sont deux outils qui pourront toutefois être proposés si l'élève a un trou de mémoire.

    Parce que le vocabulaire aura été explicité aux élèves, parce qu'ils auront compris et mémorisé ledit vocabulaire, parce qu'ils auront compris l'histoire, parce qu'ils se seront entraînés à raconter l'histoire, épisodes par épisodes, en reprenant toujours depuis le début (par ajouts successifs), les élèves vont pouvoir raconter toute l'histoire.

     

    Prolongements sur le thème de l'hiver et des bonshommes de neige

    BONNE EXPLOITATION DE CE TRÈS JOLI ALBUM.

    Mésange

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • J'utilise la méthode Narramus pour faire apprendre à comprendre puis à raconter une histoire.

    Dans le cadre de mon projet annuel "tour du monde", nous avons commencé le continent africain avec l'album "La sieste de Moussa" (Cf. lien éditeur, Retz ici).

    Vous pouvez voir et écouter l'album depuis le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=TNo67JYcV9w

    La maternelle de Bambou vous explique superbement la démarche de Narramus ICI.

    Voici quelques fiches d'exploitations :

    La sieste de Moussa - Narramus - Retz

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « La sieste de moussa_l'ordre chronologique.pdf »

    La sieste de Moussa - Narramus - Retz

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « La sieste de moussa_titre.pdf »

    Télécharger « La sieste de moussa_ordre chrono et titre.pdf »

    La sieste de Moussa - Narramus - Retz

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « La sieste de moussa_les noms des personnages_3 graphies.pdf »

    La sieste de Moussa - Narramus - Retz

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger « La sieste de Moussa_vocabulaire.pdf »

    Bonne exploitation de l'album de Zemanel et Madeleine Brunelet.

    Mésange

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires