• Ecriture en CE2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Introduction

     

    L’activité d’écriture s’articule autour de trois pôles :

    - la production écrite ;

    - le système orthographique ;

    - l’acte graphique.

     

    Dans cet article, je vais m’intéresser à l’acte graphique, qui, comme vous pourrez le constater entrera tout naturellement en relation avec les deux autres composants, surtout en cours élémentaire.

     

    Dans les Programmes

     

    Concernant l’écriture, le bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 définit comme attentes de fin de cycle II, les trois points suivants :

    1) Copier ou transcrire, dans une écriture lisible, un texte d’une dizaine de lignes en respectant la ponctuation, l’orthographe et en soignant la présentation.

    2) Rédiger un texte d’environ une demi-page, cohérent, organisé, ponctué, pertinent par rapport à la visée et au destinataire.

    3) Améliorer une production, notamment l’orthographe, en tenant compte d’indications.

     

    S’agissant des repères de progressivité, voici ce que le BO dit :

    « Quel que soit le niveau, la fréquence des situations d’écriture et la quantité des écrits produits, dans leur variété, sont gages de progrès. Au début du cycle, le temps que demande toute activité d’écriture pour de jeunes élèves non experts ne doit pas dissuader de lui donner toute sa place tous les jours.

     

    Au CP, la pratique guidée et contrôlée par le professeur doit permettre d’assurer une première maitrise des gestes d’écriture et des modalités efficaces de copie. La production de textes courts est alors articulée avec l’apprentissage de la lecture ; des textes d’appui, juste transformés sur quelques points, peuvent constituer de premières matrices pour une activité qui articule copie et production d’un texte neuf et cohérent. Le guidage du professeur est nécessaire pour l’élaboration de textes ; les échanges préparatoires sont constitutifs du travail du langage oral. L’aide apportée par la dictée à l’adulte reste indispensable pour nombre d’élèves.

     

    Au CE1 et au CE2, la vigilance quant à l’activité graphique doit demeurer forte ; l’apprentissage de stratégies de copie performantes continue, en relation avec le travail de perfectionnement sur le code conduit en lecture et avec la mémorisation orthographique. La diversification des textes produits est liée à la diversité des situations offertes par l’ensemble des activités de la classe. C’est le travail « méthodologique » en continu sur le cycle, en interaction avec la lecture et l’étude de la langue, qui fera progresser les élèves, alors que les activités dans lesquelles il s’insère apporteront la matière aux productions. Les occasions d’écrire très nombreuses devraient faire de cette pratique l’ordinaire de l’écolier. Celui-ci gagne à se représenter l’enjeu du texte, l’intérêt de son ou ses lecteur(s) pour s’engager dans la tâche. » 

     

    Réflexions pédagogiques

     

    L’apprentissage du geste grapho-moteur en écriture cursive débute au cycle I et est poursuivi en CP-CE1.

    Mais lorsqu’en CE2 :

    - le tracé normé des lettres est laborieux rendant l’écriture difficile à lire,

    - la vitesse de copie reste à améliorer,

    - une transcription présente beaucoup d’erreurs de copie et/ou de mise en page,

     j’ai fait le choix de poursuivre cet apprentissage dans le but de permettre à tous mes élèves :

    - le bon déroulement du geste cursif,

    - l’acquisition d’une vitesse d’écriture,

    - la diminution des erreurs de copie grâce à une sensibilisation orthographique – sensibilisation élargie sur la mise en page du texte copié,

    et, in fine, transmettre à tous le plaisir d’écrire.

     

    Je me suis posée la question suivante : Sous quelle forme, en CE2, travailler cela : Sans pour autant ne faire que des lignes de lettres au tracé normé, en permettant aux élèves de développer de l’intérêt pour la tâche et de surcroit, en rendant la tâche instructive pas uniquement sur les compétences d’écriture ?

     

    Aussi, j’ai décidé de mettre en place un cahier d’écriture en CE2.

     

    Mise en œuvre pédagogique

     

    Pour celui-ci, j’ai préparé un modèle annuel que j’ai imprimé en plusieurs exemplaires, en couleur et placés dans des porte-vues. Un porte-vues peut permettre à deux élèves de s’entraîner. Pour autant, cet entraînement n’est que partiellement réalisé en autonomie puisque cette année, 25% de mes élèves ont besoin d’un accompagnement pour détendre leur geste graphique, bien positionner leurs corps, bras, mains et doigts.

     

    Les élèves ont à disposition comme outils :

    1) l’alphabet affiché au mur (format A3, couleur) en quatre écritures, avec lignes d’écriture

    2) l’alphabet pate-à-fixé sur chaque table selon les deux écritures cursives (minuscules et majuscules)

     

    Au premier trimestre, ont été revues, une par une, les majuscules selon le procédé suivant :

    - Entraînement bi-hebdomadaire de 30 minutes

     

    Jour 1 :

    1) Verbalisation du tracé normé de la lettre majuscule/cursive.

    2) Entraînement du tracé normé de la lettre sur fiche plastifiée avec lignes séyès imprimées en couleur, avec un feutre d’ardoise fin, effaçable à sec.

    3) Faire distribuer les portes-vues et les cahiers d’écriture

    4) Écriture dans le cahier d’écriture, du titre, des mots invariables commençant par la lettre et de la lettre en majuscule de manière répétée sur toute la ligne du cahier.

     

    Jour 2 :

    5) Découverte d’une ou plusieurs œuvres d’un artiste, dont le nom de famille commence par la lettre étudiée : faire décrire l’œuvre ou les œuvres, demander si quelqu’un en connaît l’auteur, laisser la place aux ressentis, aux techniques utilisées, aux effets produits, permettant de percevoir le(s) choix de l’artiste.

    6) Faire lire et expliquer le court texte se rapportant à l’artiste.

    7) Faire distribuer les portes-vues et les cahiers d’écriture

    8) Écriture dans le cahier d’écriture du nom, prénom de l’artiste, puis du texte s’y rapportant.

    9) Distribuer à tous une petite illustration qui pourra être coloriée, notamment par les plus rapides, dans le but de palier aux différentes vitesses d’écriture des élèves dans la classe.

     

     

     Ecriture en CE2

     

     

     

     

    Écriture majuscules diaporama œuvres

    Écriture majuscules cahier

    Écriture majuscules illustrations

     

     

     

    Ce travail en lien avec l’Histoire des Arts a fait l’objet d’une trace écrite.

     Ecriture en CE2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    HDA récapitulatif de A à Z

     

     

     

     

     

     

    Puis au second et au troisième trimestres, j’ai proposé, toujours dans le but de développer « une maîtrise des gestes de l’écriture cursive, exécutés avec une vitesse et une sureté croissantes » mais aussi de faire découvrir et manier différents types de textes, des copies de textes variés.

     

    En pré-requis de ce travail, se trouve l’apprentissage des tracés normés des lettres minuscules et majuscules.

    - Entraînement hebdomadaire de 45 minutes

     

    1) La séance de copie débute toujours par une lecture-compréhension du texte à recopier.

    2) Puis vient l’observation dudit texte : comment s’organise-t-il ? De sorte que cette tâche, permet de compléter le travail réalisé en lecture et en production écrite en demandant aux élèves de dégager les critères du type d’écrit proposé à la copie, amorçant ou rappelant des référents, par l’oralisation de la mise en page de ces différents types de texte, aux particularités observables et identifiables.

    3) L’élève copie ensuite le texte en veillant à respecter une qualité graphique, orthographique et de mise en page. Cet entrainement hebdomadaire favorise aussi le dépassement de la copie lettre à lettre en développant, voire en faisant verbaliser par les élèves, leurs stratégies de copie.

    4) Les élèves sont invités à se relire pour vérifier la conformité de leur copie.

    5) En fin de séance, les élèves sont invités à rappeler les critères du type d’écrit proposé à la copie – critères qui seront réactivés à d’autres occasions.

     

     Ecriture en CE2

    Écriture Textes cahier

    Là encore, j’ai des petites illustrations à faire coller et colorier pour certains textes, permettant de palier aux différents rythmes d’écriture dans la classe.

     

    Écriture Textes illustrations

     

     

     

     

     

     

    J’espère que ma démarche vous intéressera.

     

     

    Ecriture en CE2

     

    Une de mes collègues a fourni un travail similaire pour le niveau du CE1 qu’elle partage sur son blog A la croisée des savoirs. Je vous invite à cliquer sur le lien suivant pour voir son travail.

     

    Ayant à mon tour des CE1, j'ai ajouté une fiche de suivi du travail d'écriture.

    Télécharger « Ecriture CE1_feuille de suivi »

     

     

    Pour conclure, j’ajouterai que je suis allée voir ce que proposent d’autres cyber-collègues et j’ai tout particulièrement apprécié le magnifique travail réalisé par titline à l’école de sorte que je vous propose d’aller visiter le lien suivant.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mésange

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    39 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique